Ru Gobêtue

Le tracé du ruisseau Gobêtue se perd dans la légende montreuilloise et les mystères de la terre. Coulant du Nord vers le Sud depuis les mares du plateau jusqu’à l’impasse éponyme qui conduit au cimetière, il fut longtemps l'élément « irriguant » du site des murs à pêches et de la culture fruitière en ces lieux. Mais l'abandon progressif des parcelles, la densification urbaine et l’industrialisation ont eu raison de sa continuité, de son débit et de son équilibre écologique, à tel point que les habitants eux-mêmes en avaient oublié l'existence... Suivre son cours supposé et collecter la parole de celles et ceux qui œuvrent à la mémoire et à la sauvegarde du site est l’occasion de témoigner ici de la relation intime et indissociable qui lie le patrimoine bâti des murs à pêches au territoire particulier de Montreuil, dans un autre rapport à la ville et au temps.

Un travail réalisé en collaboration avec le photographe Vincent Fillon entre 2017 et 2022.
Texte librement inspiré de Jean Guerrin et Farida Toyes.